Tourisme & découvertes

Trucs et astuces pour se permettre Cuba malgré un budget serré

Rate this post

Cuba possède la réputation d’être une destination chère. L’île voit peu de backpackers se promener dans ses ruelles. Cette affirmation s’avère vraie, mais uniquement en partie. Il y a toujours un moyen de contourner les prix élevés. Voici quelques astuces pour profiter de ses vacances à Cuba sans y laisser toutes ses économies.

Où loger raisonnablement et comment gérer son argent à Cuba

Le système de double monnaie n’a plus cours à Cuba. Auparavant, il existait une devise qui s’appliquait pour les touristes. Les locaux usaient d’une autre qui valait moins. Aujourd’hui, un seul mode de paiement existe dans le pays. Toutefois, certaines précautions restent applicables. L’une d’elles consiste à ne pas échanger ses dollars sur place. Le taux désavantage grandement les touristes. Les euros, les pesos et les francs suisses n’entraînent pas beaucoup de problèmes. Par ailleurs, il est préférable de retirer l’argent nécessaire dans les grandes villes, durant les heures d’ouverture des banques. Les distributeurs y fonctionnent mieux. La question du logement ne pose plus de souci depuis l’apparition des casas particulares. Il s’agit de chambre à louer chez l’habitant. Le tarif varie selon l’emplacement de la maison. Les hôtels, pour la plupart, sont trop onéreux. D’ailleurs, loger chez des locaux promet une expérience plus authentique.

Comment économiser sur la nourriture tout en en profitant à Cuba

On voyage aussi pour goûter aux spécificités culinaires d’un pays. Cuba regorge de plats qu’il faut essayer. Des astuces existent pour ne pas trop exploser son budget restauration. La première consiste à se méfier des attrape-touristes. Il s’agit de ces établissements qui proposent des plats typiques du pays, dans un cadre raffiné. Ils affichent des tarifs très éloignés de la valeur réelle de la nourriture. D’une manière générale, les casas offrent des petits déjeuners et des dîners pour un supplément raisonnable. Les hôtes cuisinent des mets typiques qui raviront les papilles des touristes. Pour manger dehors lors d’un circuit cuba tout en faisant attention à son budget, il y a d’autres solutions. Le plus simple consiste à s’approcher des lieux fréquentés par les locaux. Le pouvoir d’achat des Cubains ne leur permet pas de grosses dépenses. S’ils se pressent vers un endroit, c’est qu’on y mange bien pour pas cher.

La meilleure manière de se déplacer lors de son séjour à Cuba

Cette île regorge de choses à voir. Ainsi, les touristes seront amenés à se déplacer fréquemment. Les moyens de transport ne manquent pas. Mais encore faut-il éviter les pièges qui grignotent petit à petit le budget. C’est le cas des intermédiaires. Il se trouvera toujours quelqu’un pour proposer aux touristes de lui trouver un taxi ou une casa. Cette « bienveillance » se monnaie. Au final, le client paie pour le service dont il a besoin et pour la commission. Le conseil : apprendre les rudiments de la langue pour se repérer et négocier soi-même. Il est possible que le voyageur en circuit cuba ait besoin d’un taxi. Pour un long trajet, inutile d’exiger le compteur. Dans ce pays, un grand pourcentage du prix affiché va à l’État. S’entretenir directement avec le chauffeur d’un tarif fixe revient moins cher et avantage les deux parties.

Related posts

Partir au Kenya pour en connaître la culture à travers la gastronomie

Les circuits le long des crus de Bourgogne

Comment se rendre à l’aéroport de Toulouse-Blagnac ?