Sports

Comment se lancer dans le tir sportif ?

Pour les amateurs d’armes légères, le tir sportif est l’une des activités les plus intéressantes. Nombreuses sont les personnes qui ont déjà tiré au fusil, et si elles aiment vraiment le faire à des fins sportives, cet article peut être très utile, car ce n’est pas un sport auquel les médias consacrent du temps, mais ceux qui le pratiquent savent qu’il nécessite une grande préparation et un entraînement continu si l’on veut obtenir une amélioration constante.

Les fédérations de tir

Il existe des fédérations de tir au niveau régional, ainsi qu’au niveau national. Pour ceux qui s’intéressent à ce sport, la première chose à faire est d’adhérer à une fédération de tir, la plus proche qui correspond à votre lieu de résidence.

Les fédérations de tir mettent à la disposition de leurs membres des stands de tir, tant pour la pratique que pour les compétitions, ainsi que la vente de munitions des calibres les plus utilisés dans le tir sportif.

Dans les fédérations de tir, une cotisation annuelle est versée pour l’utilisation des installations, bien que chacune ait ses propres statuts et programmes, car elles sont autonomes en ce sens.

Les clubs de tir

Une autre idée intéressante, en dehors des fédérations, est d’appartenir à un club de tir, puisque pour une petite cotisation annuelle, il est possible de prendre part à des compétitions interclubs, d’utiliser les installations du club et de participer à des compétitions nationales et régionales de différentes activités de tir. En outre, nombre d’entre eux proposent des cours de formation et d’autres activités liées aux sports de tir.

Les armes de compétition

Il est très courant parmi les fédérés qui réussissent les tests d’acquérir des armes de gros calibre et à faible coût, ce qui conduit beaucoup à la déception de ce sport.

La première chose à garder à l’esprit et à laquelle il faut réfléchir longuement est la modalité que vous allez pratiquer. Pour commencer, une seule arme est autorisée, et la tentation d’acheter un 9 mm bon marché est très grande.

Tout d’abord il faut prendre en compte que la pratique du tir sportif n’est pas une activité bon marché, au coût d’appartenance à une fédération et à un club de tir, il faut ajouter le prix d’une arme (pistolet à plomb, carabine, revolver…), des munitions, et le coût du tir et/ou des compétitions. Nous devons également tenir compte du fait que les armes à feu destinées au tir sportif doivent être conservées dans des fourreaux spéciaux conformes à la réglementation sur les armes à feu, et c’est un autre coût supplémentaire qui doit être ajouté.

À cet égard, le premier conseil est de ne pas lésiner sur l’achat d’une bonne arme, de fuir les armes bon marché qui atteignent rarement la cible, et d’opter également pour des munitions de qualité. Les armes de calibre .22 sont les meilleures pour commencer et vous ne serez pas déçu. Une fois que l’on a suffisamment de pratique et d’expérience avec une arme de ce type, et que l’on peut passer à une catégorie supérieure, on peut penser à d’autres calibres, comme un 32 pour le tir central, un 9 millimètres pour le gros calibre, etc.

La licence de tir

Pour posséder une arme à feu, selon la législation en vigueur, il est nécessaire d’avoir un permis de port d’armes. Il existe différents permis de port d’arme en fonction de l’objectif d’utilisation de l’arme, et tous ne sont pas accessibles à tous. Les armes de défense, par exemple, ne sont autorisées que pour les forces de sécurité de l’État, ainsi que pour les cas particuliers de surveillance, et certains cas très particuliers de personnel civil. Les armes de chasse sont couvertes par deux types de permis, selon qu’il s’agit de fusils de chasse ou de carabines.

Related posts

Un sport inclusif : le tir sur cible en argile

Les gorges de l’Ardèche, le terrain de jeu des amateurs de canoë-kayak

A la découverte de belles randonnées avec Eric Arnoux