Vie pratique

Bien Lacer ses Chaussures de Sport : conseils pour y parvenir

Vous avez envie de bien lacer vos chaussures de sport mais vous ne savez pas comment vous y prendre. Ne vous faites plus de souci, cet article met à votre disposition de bonnes astuces pour y arriver. D’autres informations sont également disponibles et vont certainement vous plaire.

Choisir ses running : les bonnes astuces

Déterminer votre type de foulée

Il s’agit de prendre une de vos paires de chaussures usagées et de la poser sur une surface plane. Vous observez l’usure de la semelle pendant un moment. Vous êtes un « pronateur » lorsqu’elle est usée sur l’intérieur ; « supinateur » lorsque c’est sur l’extérieur. Cependant si l’usure est répartie sur l’ensemble de la semelle, votre foulée est dite « universelle ».

Prendre la bonne pointure

Le laçage est important et doit respecter la morphologie de votre pied. Cela vous permet éviter les blessures ou les mauvais mouvements. Le tout ne suffit pas d’avoir les bonnes chaussures mais de savoir aussi les lacer correctement. Votre pied glisse sur la semelle intérieure pour avancer de plusieurs millimètres, voire d’un centimètre lorsque vous courez. Vous devez donc vous assurer quand vous essayez une chaussure que vos orteils ne butent pas sur l’avant.

Les pieds larges

Si vous avez un pied large et que vos running ont deux séries d’œillets côte à côte, la meilleure solution est de passer vos lacets dans les trous les plus rapprochés, les plus proches de la languette. Ainsi donc votre pied gagnera de l’espace. Adoptez le laçage ci-contre si vos chaussures ne comportent pas de « doubles œillets ». Au début, croisez les lacets de basket, puis entre les 2e et 3e trous, gardez le lacet du même côté. Cela offre d’espace à votre pied en évitant davantage les croisements.

Laçage pour les pieds étroits

Vous ne savez pas comment vous lacer parce que vous avez des pieds assez étroits ? Sachez que vous devez lacer vos chaussures dans les œillets les plus espacés (dans le cas de running bénéficiant de 2 séries de trous). Vous pouvez également former un « lace lock », un verrou pour votre lacet, si vos chaussures n’ont qu’un seul alignement d’œillets. Après avoir fait un premier croisement des lacets, vous gardez le lacet du même côté, du 2e au 3e trou. Vous allez ensuite recroiser vos lacets en les faisant passer dans le « verrou ». Cela permettra à votre pied d’être fermement maintenu et de ne pas bouger dans la chaussure.

Related posts

Respirez mieux dans un logement épuré de tout ce qui vous encombre

Vente mobilier Maroc : tout savoir sur le métier du vendeur en meubles

Assainissement des eaux usées : ce qu’il faut savoir