Tout savoir sur la reprogrammation moteur

La reprogrammation moteur a pour but d’optimiser la puissance et le couple d’un moteur. Le processus se fait par l’amélioration du logiciel du calculateur, soit l’ECU (Engine Control Unit). Il contrôle la quantité de l’essence injectée et la pression du turbo. L’optimisation moteur voiture ne nécessite aucune intervention au niveau mécanique, mais présente néanmoins quelques risques.

Reprogrammation moteur : les atouts

  • Une amélioration de 10 à 30 % de la puissance et du couple moteur afin de gagner en performance, notamment en termes de montée en régime et de flexibilité du bloc moteur. La conduite devient ainsi plus plaisante et cette progression se ressent particulièrement chez les voitures puissantes.
  • Une baisse de la pollution

 

  • Une consommation réduite, car le moteur peut déjà être performant sans même devoir être utilisé davantage. Toutefois, il faut maintenir la façon de conduire habituelle et non pousser le moteur, si non la consommation sera élevée.

 

Reprogrammation moteur : utile pour qui ?

Certes, la reprogrammation peut être réalisée sur quasiment tous les types de véhicule, néanmoins pourvus de système de gestion électronique de l’injection, mais elle est notamment utile pour les personnes qui roulent en voiture sportive. En effet, il est moins intéressant de booster une citadine de 5 à 10 chevaux de plus, contrairement à une voiture sportive de 300 ou 400 chevaux qui gagnera 50 à 100 chevaux.

Néanmoins, il faut toujours garder en tête que plus votre voiture est puissante et/ou récente, plus le coût de la reprogrammation va grimper. En effet, il faut compter entre 400 et 2500 euros pour ce faire. Par ailleurs, il faut préciser qu’à ce prix, le spécialiste réalise une modification logicielle simple. Si vous envisagez une modification plus complexe, alors il faut réunir une somme plus importante qui peut grimper jusqu’à plus de 10 000 euros.

Quels sont les inconvénients de la reprogrammation moteur ?

Lorsque la reprogrammation moteur n’est pas réalisée dans les limites de tolérance du constructeur, alors le turbo et l’embrayage se dégradent rapidement. Toutefois, le moteur en lui-même peut en être la victime.

Cette modification affecte également l’assurance de la voiture. En effet, ce n’est plus la même voiture qui est assurée, selon le contrat. Une absence de déclaration conduira à une déclaration nulle. Par contre, si vous déclarez la modification, alors l’assurance peut ne plus couvrir la voiture ou bien vous réclamer des surprimes.

Related posts

Pourquoi louer une voiture de luxe ?

L’hivernage et le gardiennage sur le plan législatif

Trouver une assurance auto pour les conducteurs résiliés

Achat de voiture d’occasion : les points à vérifier

Bien équiper son fourgon aménagé

Achat de voiture d’occasion : vérification de l’intérieur

Le système de positionnement géographique des voitures professionnelles, comment ça marche?