Bons plans & opportunités Bricolage & jardinage Vie pratique

L’isolation acoustique du plafond : les informations à savoir

Avec les voisins d’en haut qui ne cessent de diffuser une musique forte ou qui émettent des bruits de pas et des vibrations, l’isolation acoustique de votre plafond devient une nécessité. Ainsi, vous pourrez vivre dans un intérieur calme et paisible en réduisant le niveau du bruit. Cependant, l’isolation n’est pas un projet à prendre à la légère. Découvrez les paramètres à prendre en compte pour ce faire.

Comprendre ce qu’est l’isolation phonique du plafond

L’isolation acoustique du plafond est une rénovation qui consiste à éviter la répartition des bruits. Elle permet également d’isoler l’intérieur des bruits extérieurs.

Il n’est possible de connaître les alternatives pour l’amélioration acoustique d’une maison sans connaître la nature de la maison, la technique pour l’installation et la pièce à condamner. Dans une habitation neuve, la réduction du bruit doit être de 30 dB au minimum si le niveau sonore normal est entre 60 et 65 dB. Si le logement se localise dans des zones bruyantes ou à côté d’une voie ferrée/aéroport, le niveau de bruit doit être amoindri à 45 dB.

Aucun texte ne stipule l’obligation de réaliser une isolation phonique pour les logements individuels. Néanmoins, l’article R. 111-23-4 du Code de la construction et de l’habitation impose les logements situés à côté de ce genre de chantier à réaliser une isolation acoustique.

Quels sont les différents types de nuisances sonores ?

On cite :

  • Les bruits de pas, les chocs sur le sol, le bruit de la pluie, etc.
  • Les vibrations qui émanent du fonctionnement des équipements d’une maison
  • Les bruits aériens qui sont la musique ou les bruits de voix

Les murs peuvent toujours être porteurs de bruits, et non seulement le plafond. Il est ainsi conseillé de réaliser en même temps l’isolation phonique de toute la maison.

Les différents types d’isolants

Pour réaliser l’isolation acoustique plafond, vous pouvez choisir entre différents isolants :

  • Les plaques de plâtre ont la cote en France et sont reconnues pour abaisser les nuisances sonores à 50 %.
  • Les isolants thermiques naturels tels que les fibres de bois, le chanvre ou la laine de bois doivent être enveloppés de revêtement. Toutefois, ils sont appréciés pour leur excellente performance phonique
  • Le panneau isolant thermique et acoustique permet d’alléger les bruits venant des étages. Il s’apprécie pour sa performance élevée, contrairement au placo plâtre.
  • Les dalles murales en liège convient à tous les travaux d’isolation acoustique. La dalle doit être bien scellée.

Related posts

Formation incendie Calvados : que faire quand l’alarme incendie est accidentellement déclenchée

À la découverte de la bague de naissance

Les principaux avantages du dépoussiérage industriel