Bricolage & jardinage

À la découverte du plafond acoustique

Les plafonds acoustiques sont de meilleurs solutions pour se protéger contre les bruits du voisinage. Cet article vous amène à la découverte de ces types de plafond.

Généralité

Son gênant provenant d’une source sonore à l’extérieur ou à l’intérieur d’un volume, le bruit dérange souvent plus d’un. Dans le domaine de l’acoustique du bâtiment on distingue plusieurs types de bruits :

  • Les bruits de chocs ou d’impacts sur une paroi ou un plancher : Ils sont produits par des bruits de pas, de déplacements de meubles, chutes d’objets, etc.
  • Les bruits aériens : Ce sont des sons provenant soit de l’intérieur de la pièce par des conversations ou des appareils (télévision, chaîne hifi…) ou soit de l’extérieur produit par des véhicules de transport ou l’animation de la rue (avion, voiture, conversation…).
  • Les bruits d’équipements individuels ou collectifs : Ils proviennent de l’ascenseur, la chaufferie, chasse d’eau, robinetterie, etc.

Toutefois, avec un plafond acoustique vous pouvez résoudre les problèmes de bruits aériens et de bruits d’impact.

Les différents types de plafond acoustique

Plafond modulaire contre le bruit

Composé de dalles de dimensions variables (60×60, 120 X 60) destinées à rester visibles, le plafond modulaire est un plafond suspendu sous un plancher. Ces dalles existent sous diverses formes et sont maintenues par une ossature métallique visible ou non. Ainsi donc, on a les dalles composées d’un isolant en laine minérale rigide (laine de verre ou de roche) avec une toile décorative collée sur la face apparente. Ces dernières assurent l’isolation acoustique tout en apportant un pouvoir absorbant qui permet de traiter des problèmes de réverbération (écho). De même, il y a les dalles minérales qui sont conçues à partir de gypse ou de matériaux recyclables sur lesquelles des reliefs ont été créés pour apporter une correction acoustique. Cependant, le déroulement d’un isolant complémentaire dans le plénum, espace entre la sous-face du plancher et le faux-plafond (démontable) est le meilleur moyen pour apporter une isolation thermique complémentaire. Les dalles visibles n’ont pas besoin d’être peintes. Il existe sur le marché plusieurs couleurs et textures pour personnaliser la finition. Le prix dépend souvent du type de plafond utilisé.

Plafond en plaques de plâtre

Le plafond en plaques de plâtre n’est rien d’autre qu’un plafond suspendu à une ossature en acier galvanisée non visible. Les plaques de plâtre spéciales « acoustiques » possèdent de relief qui apporte des corrections acoustiques telle qu’une solution à un problème d’absorption du son. Elles varient en fonction de l’isolation ou de la correction acoustique recherchée. Les plaques de plâtre spéciales « acoustiques » peuvent également être composées d’un matériau particulier apportant un complément d’isolation acoustique. Cependant, pour apporter une bonne isolation acoustique (Loi masse/ressort/masse), dans certains cas, il est recommandé de juxtaposer 2 ou 3 plaques de plâtre

 

Related posts

Zoom sur la bûche densifiée à Nîmes

Ce qu’il faut noter sur les serrures variées commercialisées

Formation incendie Calvados : que faire quand l’alarme incendie est accidentellement déclenchée